Modalités de soutien et de motivation des enseignants Cas du Burundi

Le 23 Novembre 2020, l'Institut international de l'UNESCO pour le renforcement des capacités en Afrique (IICBA) a organisé une réunion de validation pour valider les résultats d'une étude sur la motivation des enseignants au Burundi, menée par le professeur Joseph Ndayisaba en tant que consultant avec le suivi du bureau du Burundi et aussi les collègues de l'IICBA. Il est prévu que Les résultats de l’étude devraient éclairer la politique des enseignants en cours d’élaboration au Burundi.

Le mot de bienvenue a été prononcé par M. Saliou SALL, Coordonnateur principal de programme, IICBA. Mme Josephine Ntahobari, Responsable du Bureau de l'UNESCO à Bujumbura, a prononcé son discours d'ouverture en remerciant l'IICBA, puis elle a mentionné que cette étude fait partie de la série de documents d'appui à la mise en ?uvre de la politique pédagogique du Burundi qui est disponible depuis 2018. Elle a également souligné l'importance majeure de ce document, " ce document peut contribuer à une étude plus large des réalités d'autres pays qui pourraient s'inspirer mutuellement", a-t-elle déclaré.

Dans la session suivante animée conjointement par M. Issa Rubinda du bureau de l'UNESCO au Burundi et Dr. Binyam Sisay de l'IICBA, Prof. Joseph a présenté le rapport d'étude qui montre les résultats de l'étude menée sur la motivation des enseignants au Burundi. Ce rapport fait l’état des lieux sur la profession enseignante au Burundi, comment la motivation est entrée dans la profession, le développement professionnel des enseignants, les conditions salariales des enseignants, les conditions de travail, La protection sociale des enseignants, les conditions et l'environnement de travail, la reconnaissance sociale et les perceptions de la profession, les facteurs de motivation des enseignants en formation, les opinions et les considérations des chefs d'établissement, les principales conclusions et recommandations, et les principaux obstacles à la promotion de la profession enseignante.

Par la suite, les participants ont échangé des commentaires, questions et recommandations concernant, entre autres, le partenariat public-privé, le dialogue social, la mobilisation communautaire, l'élaboration d'un plan de carrière, ainsi que tout ce qui doit être fait pour rendre la profession enseignante plus attractive au Burundi.

Dr. Victoria Kisaakye, Coordonnatrice principale du projet, IICBA, a cl?turé la réunion en remerciant tous les participants au nom de l'IICBA et a partagé des recommandations pour professionnaliser la profession enseignante au Burundi.

La motivation des enseignants est essentielle pour recruter et retenir les enseignants dans la profession, et un élément important dans la création d'un environnement d'enseignement et d'apprentissage propice dans le contexte de l'ODD 4 et de la CESA. Depuis 2017, l'IICBA est engagé dans la recherche sur la motivation des enseignants et le développement d'un cadre de motivation et de soutien des enseignants pour l'Afrique.

Pour plus d'informations sur cet article, n'hésitez pas à contacter Kévine Uwingabiye Immaculée at? ik.uwingabiye@unesco.org.